On est tous HANDICAPÉS !

On est tous HANDICAPÉS !

 » Et si les handicapés permettaient d’aider tous ceux qui souffrent de « troubles de la normalité »?  »  –  Josef Schovanec, philosophe autiste.
=> extrait: facebook
…Bien sûr, une phrase seule ne peut résumer un discours ou une pensée.
Bien sûr, il serait trop facile d’oublier les souffrances et injustices dont sont sujets les handicapés et leurs proches.
Mais WOUAAAAWWWWW!! Quelle phrase!! Quelle réflexion!! Quelle claque!! J’adore!!!

Cette phrase m’inspire au sujet de la liberté. De la prison du regard de l’autre. Du droit à expérimenter, à se tromper, à recommencer…
Puis le handicap n’est pas forcément binaire. Souvent, ce n’est pas un état : « On l’est » ou « On ne l’est pas ».
Une phobie peut être handicapante par exemple. Tout comme un certain autisme, à un certain degré, dans des situations bien précises, peut être un formidable atout.
J’aime l’idée que nous sommes toutes et tous différents et que la norme n’est qu’une moyenne jamais atteinte.

J’aime l’idée de se voir riches dans nos différences.

Certain sont forts en math, d’autre pas. Certains sont grands, petits, gros, mince, sportif, joyeux, tristes, avec un membre en moins, une maladie, une maladie incurable, ou la crainte continuelle d’une maladie. Certains ont peur de la foule, d’autres de parler en public. Certains stressent pour commander un pain seul à la boulangerie. Certains sont calmes et sages et d’autres immatures ou imprudents. Certains courent vite, sont habiles de leurs mains, sont souples, ou apprennent les langues étrangères avec une aisance incroyable. Quelle est la norme? Qu’est ce que la normalité?
Quelle est ta marge de progrès?
On est tous différents.
Et je voudrais clôturer cette réflexion par une petite vidéo que j’adore: Les chevaliers des Temps Modernes

=> faites de votre mieux!

Sébastien Coaching – 01/09/2019

Laisser un commentaire

error: Ce contenu est protégé, désolé...